Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
Le néant. En fait il n'y a donc que le néant, toute ma vie je savais ce que j'allais rencontrer, mais jamais je n'imaginais que tout fût si simple et rapide. Depuis maintenant une vingtaine de minutes mon cadavre git dans une Chambre simple du Jane Brown Memorial Hospital.Un calendrier poussiereux indique mollement la date du 15 mars 1937

Je suis né le 20 août 1890 dans la petite cité paisible de Providence. Dès mes 5 ans je me passione pour la chose litteraire, la lecture des "1001 nuits" eveille en moi la fibre créatrice et j'écris mon premier conte a l'age de 6 ans(la petite bouteille de verre). 2 ans plus tard (l'année de la mort de mon père) je réitère avec "La caverne secrète".
j'ai tenté de rejoindre l'école de Slater Avenue mais il s'est avéré qu'il fut impossible pour moi d'y rester à cause de ma santé fragile, ainsi je fit mon éducation seul par correspondance (jusqu'en 1904 ou des problèmes financiers me contraignent a rejoindre l'école secondaire de Hope street), peut être ceci est -il une des cause de ma solitude...

Mon adolescence est bercée par les étoiles, en effet je suis astronome amateur des mes 13 ans et en 1906 je publie même une chronique astronomique chaque mois dans le "providence tribune". En 1908 je décide d'abandonner mes études, je serais donc autodidacte ou ne serais pas. De 1909 a 1913 je vais vivre reclu et lire, énormement lire. Il va falloir attendre 1914 et mon adhésion a l'UAPA ( united amateur press association) pour lancer véritablement ma carrière.

Je participe Dès lors a de nombreux evenements literraires, mais en 1917 alors que je m'engage pour faire mon devoir dans l'armée des états unis, une nouvelle fois ma santé me joue des tours et je suis réformé à la demande de Mère. Les années 1919, 1920 et 1921 vont avoir une importance capitale, en effet j'écris beaucoup de nouvelles ces années la bien que le mythe de cthlhu ne soit pas encore formellement présent on y sent des prémices ( en particulier Dagon dès 1919 qui sera plus tard lié au mythe dans "le cauchemard d'innsmouth" ou Dagon devient le grand prêtre d'un culte allié a l'immonde cthulhu). Cette même année 1921 je rentre definitivement dans l'age adulte, en effet la mort de Mère coupe mon dernier lien avec l'enfance et je rencontre pour la première fois Sonia Greene qui vient de rentrer a l'UAPA et deviendra ma femme un jour, ce que j'ignorais......

En 1922 je visite Salem et Marblehead, ces villes vont m'inspirer les 2 principales citées présentes dans le mythe : Arkham et Kingsport. en 1924 commence pour moi une période qui ressemblerait presque a une vie normale, je me marie et m'installe alors a New York chez Sonia, mais la vie est chere. Je dois faire pas mal de petits boulots et de travaux de "nègre", je ne fut jamais riche.

"L'appel de Cthulhu" est rédigé en 1926 et est d'abord refusé par "Weird tales" qui ne le publiera qu'en 1928. De la même manière "La couleur tombée du ciel" est purement et simplement refusée par "Weird tales".New York n'est pas une ville pour moi, trop de bruit, trop d'étrangers, trop de mouvements, trop de vie, finalement je retourne à Providence et mon divorce est officialisé en 1929, non décidemment je n'aurais jamais une vie normale.....Cettte même année je commence a entretenir des rapports épistolaires avec Robert.E.Howard, dans les années qui suivent je continue a écrire et a rendre visite a d'autres auteurs tout en vivant de mes travaux de "Nègres" (une grande partie des oeuvres que l'on m'attribue sont en faite des nouvelles que j'ai refaites pour d'autres, tant et si bien que de l'oeuvre original il ne reste souvent plus grand chose). J'epprouve de plus en plus de réticences à présenter mes créations a Weird tales ("le cauchemard d'innsmouth" n'est pas présenté et je leur ai fait part du "Monstre sur le seuil" qu'en 1935). Je correspond beaucoup par courrier avec de nombreux contacts.

 En 1934 je commence à ressentir les premiser signes du mal qui aura finalement raison de moi.  En ce début de 1937 je devais succomber, je me souviens encore des mots adréssés a Nils.H.frome au mois de Janvier " Quant à la réincarnation, cela n'a tout bonnement aucun sens, pas plus que les concepts d'Ame" ou d'"Immortalité. Les mammifères, dont l'homme fait partie sont tout simplement un phénomène physico-chimique, un composé de carbone animé par une forme d'énergie électrique. Quand cette énergie disparaît et que le corps se désintègre, tout est fini....."

 

Partager cette page
Repost0