Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 23:08

 

Certains genres musicaux ont du mal à s’affranchir quelques idées reçues et ceci est particulièrement vrai pour le « Visual kei »(VK). Peut être est ce pour la simple et bonne raison que le « Visual kei » n’est pas un genre à proprement parler mais plutôt une appellation fourre tout et peu commode sous laquelle on étiquette tous les artistes japonais de Rock et Metal ayant un vague intérêt pour l’apparat…….

Versailles---2008---Noble---Vampires-Chronicles.jpg

Créé en 2007 « Versailles » est donc un projet VK, mais surtout il s’agit d’un groupe de Powermetal  symphonique très véloce et ce premier LP « Noble-Vampires chronicle » jette un pavé dans la mare en proposant vraiment un gros morceau. Le thème général du Quintet est un 18ème siècle rêvé ou la beauté extravagante n’a d’égale que la Maestria des musiciens, et on ne peut éviter de penser a l’été de Vivaldi en entendant les vagues acérés des guitares . Il s’agit donc de quelque chose de très  rapide, rarement violent ou malsain (« Zombie ») on est toujours dans ces rythmiques power chiadés dans le registre de Angra ou Dragonforce  (en nous épargnant heureusement les excès de ces derniers).  Les claviers sont assez remarquables, jamais pris en défaut ou omniprésent ils savent vraiment donner un cachet symphonique à ce disque, bien sur on pourrait leur reprocher leur grandiloquence mais soyons clair quand on écoute ce genre de CD on sait ou on met les pieds.  Une des seules faiblesses du disque serait peut être le chant, le Frontman  ne montant  jamais aussi haut qu’un Andre Matos (ex-Angra) par exemple, de plus les passages en anglais auraient gagné a rester en Japonais.

 

Techniquement le contrat est rempli, c’est toujours survolté, des solos de fou en pagaille et surtout ces montées épiques extrêmement véloces qui vous mettent des frissons dans le dos et vous donnent envie d’enfourcher votre cheval pour aller trucider quelques Drows. A noter que l’inévitable ballade est d’un gout bien plus certain que la grande majorité des groupes du genre ( Xjapan en tête) nous proposant un sobre morceau au piano. Alors bien sur il n’y a pas de grand morceaux progressifs et narratifs comme rhapsody sait si bien le faire mais il ne s’agit que d’un premier LP ce qui augure du meilleur pour l’avenir. "Noble-Vampire's chronicle" reste une grande épopée musicale extremement efficace qui saura montrer que l'habit ne fait pas le moine..

 

Partager cet article
Repost0

commentaires